La diététicienne : mon expérience !

Bonjour bonjour,

aujourd’hui un petit article sur un sujet qui me tient à cœur : mes histoires de poids !

Alors je te préviens tout de suite, va te chercher un en-cas, un thé ou ce que tu veux, ça risque d’être un peu long, car plusieurs choses se sont passées depuis la première fois que j’avais abordé ce sujet dans cet article !

bathroom-scale-1149264

Source : Pixabay

La première fois que j’avais parlé de cela, je t’avais un peu raconté mon histoire et ma relation très saine avec la nourriture. Suite à ma prise de conscience tardive, j’ai décidé d’aller voir une diététicienne. C’est de cette expérience et des conclusions que j’en tire dont je souhaite te parler dans cet article.

Pourquoi une diététicienne ?

Parce que dans les cas où on se sent coincé, au bout du rouleau et dans une belle impasse, faire appel à quelqu’un d’extérieur semble être un peu une solution miracle. Dans mon cas c’était aussi une réaction contre tous ces programmes minceurs, régimes etc. que l’on trouve un peu partout sur la toile. Pour moi aller voir une diététicienne représentait une occasion de changer mon rapport à la nourriture, de réapprendre à la considérer comme une alliée et non comme une ennemie. J’étais aussi à la recherche de conseils, d’astuces et de soutien, ce qui n’est pas forcément évident à trouver, même quand votre entourage est au courant de votre choix.

Première rencontre

La première rencontre avec la diététicienne a eu lieu en septembre 2015. Ce premier rendez-vous a duré environ une heure et le but était de faire un premier bilan. On a donc discuté de ma prise de poids, de mes habitudes alimentaires, de ma manière de fonctionner, de mon état actuel (fatigue, stress etc.), elle m’a pesée (ce que je déteste ce moment …) et m’a donné ses premiers conseils :

  • réfléchir un peu mieux à mon alimentation en termes d’apports nutritionnels (chocolat vs. fruit au goûter par exemple),
  • prêter plus d’attention à ma faim (celle qui indique que mon corps à besoin d’énergie pour fonctionner),
  • dormir plus,
  • manger plus de protéines (idéalement à chaque repas),
  • une réduction des quantités dans mon assiette et enfin, l’ajout d’une bonne part de légumes à chaque repas.

Bref, des petits trucs qui ont l’air de tomber sous le sens, mais qu’on a facilement tendance à oublier. Un programme qui me semblait plutôt bon et prometteur.

Rencontres suivantes

En tout et pour tout je suis allée la voir 4 fois en deux mois. Les rendez-vous suivants se sont passés un peu de la même manière que le premier. On a regardé ensemble mon carnet alimentaire, elle m’a redonné des conseils et m’a pesée (et même en ayant perdu du poids, je n’aime toujours pas ce passage ^^). A la fin de chaque rencontre, j’avais également le droit de repartir avec un certain nombre de documents assez généraux sur la perte de poids durable etc.

Tu l’auras compris, actuellement je ne vais plus la voir. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce que cette manière de faire ne m’a pas plus convenue que ce que j’avais déjà pu tester auparavant !

Mes impressions et mon bilan

Au début tout allait bien, je perdais du poids petit à petit et j’avais l’impression d’avoir retrouvé une alimentation saine et équilibrée … mais quelque part je n’étais pas heureuse, parce que je me sentais frustrée, je n’avais pas l’impression de manger selon mes envies, mais selon une liste pré-établie par la diététicienne. Quand je me faisais plaisir (ce que selon elle j’avais évidemment le droit de faire) et bien ça n’allait pas, parce que j’avais pris un aliment avec un autre que je n’aurais pas du ou alors parce que je ne l’avais pas mangé au bon moment de la journée. Résultat au bout du compte, je ne prenais plus plaisir à manger, même si je savais que c’était bon pour mon corps. Sans compter que le courant ne passait pas vraiment (mais ça c’est tout à fait personnel), je n’avais pas confiance et j’avais plutôt l’impression qu’elle me donnait des fiches « générales » à lire que vraiment des conseils « personnalisés« . C’est une expérience que je ne qualifierai pas de mauvaise, mais pas non-plus de réussite. Aujourd’hui, il me semble assez clair que c’est un mode de fonctionnement qui ne me convient pas. J’ai donc repris en main à 100% ma perte de poids et bien que je continue d’appliquer certains conseils de la diététicienne, je m’en remets beaucoup plus à mon feeling et à ma manière de fonctionner qu’à des « choses qu’il faudrait faire ». Et miraculeusement, ça marche. Ma perte de poids est bien-sûr assez ralentie, mais elle est bien là et c’est l’essentiel.

Tu vois, je t’avais prévenue, c’était un long bla-bla, mais j’espère tout de même que cet article t’aura plu. Si tu veux en savoir un peu plus sur ma « méthode » actuelle, n’hésite pas à me demander, c’est un sujet sur lequel j’aime écrire et partager mes expériences ;).

Et toi as-tu déjà vu une diététicienne ? Comment ça s’est passé ? Est-ce que tu te retrouves dans cette expérience ?

A bientôt

Alexia

 

 

Publicités

7 réflexions sur “La diététicienne : mon expérience !

  1. Intéressant ton retour d’expérience. Depuis quelque temps, je songe à voir une nutritionniste car je ne maîtrise plus du tout mon alimentation mais en même temps, je me dis: que peut-on bien m’apprendre que je ne sache déjà mais c’est mon absence de volonté qui fait que….comme toi, je veux que manger reste un plaisir, faut juste trouver le bon équilibre…

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ton commentaire ;). Je pense que si c’était à refaire, j’irai plutôt voir un nutritionniste qu’une diététicienne, pour la dimension médicale principalement … mais au final est-ce que ça aurait changé quelque chose ? Je pense que l’utilité se situe plutôt dans le fait que tu te sens un peu plus épaulé, mais encore faut-il que le feeling passe. De toute façon, personne ne pourra faire « le boulot » à ta place, donc je comprends ton hésitation :s.

      J'aime

  2. Je suis allée en voir une il y a quelques années. J’avoue que cela m’a beaucoup aidée, elle était de très bon conseil.
    Malheureusement tous cela à un coût et j’ai donc cesser d’aller la voir.
    Maintenant je gère ma perte de poids avec Weight Watchers et j’en suis plus que ravie 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Comme quoi les expériences diffèrent selon les personnes ^^. Pour le coût, effectivement, ça aurait fini par me freiner de toute façon, car ce n’est vraiment pas donné. Bonne idée Weight Watchers, j’avoue que ça avait bien marché sur moi aussi quand j’étais un poil plus jeune ;).

      J'aime

  3. Effectivement, c’est super important de s’écouter ! Moi aussi j’étais en guerre contre mon corps depuis longtemps… La diététicienne que j’ai rencontré en début d’année m’a donné quelques conseils alimentaires mais m’a surtout appris à écouter mes sensations de faim et de rassasiement. Elle m’a beaucoup déculpabilisé sur mes « pulsions » en me disant que c’était humain et qu’en essayant de mettre des mots sur mes émotions j’arriverai à savoir ce dont mon corps a le plus besoin (du sommeil, un petit plaisir, une bonne douche pour me délasser…). Elle m’a aussi initié à la pleine conscience et ça m’a beaucoup aidé pour me « recentrer ».
    Du coup, je me prends bcp moins la tête et…mon poids n’a cessé de descendre depuis ! Je suis à presque 10kg en moins depuis Janvier et cela sans être frustrée ! et ce que j’ai apprécié aussi c’est qu’elle ne me pesait pas. Je me pesait chez moi avant le rdv et c’était tout. Pas besoin de monter 2 fois sur cette satanée machine ! (qui devient moins méchante^^). Désolée pour le pavé mais je tenais seulement à t’encourager dans ta démarche d’être plus à l’écoute de toi même 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Coucou, pas de soucis pour le pavé, ne t’excuse pas. Au contraire je trouve ton commentaire extrêmement intéressant et effectivement, ça m’encourage à continuer dans la direction où je vais. Je pense qu’au final on est capable de comprendre ce dont notre corps a besoin si on lui prête l’attention qu’il mérite. Mais ça peut être un travail long si on en a pas l’habitude ! En tout cas la méthode de ta diététicienne a l’air un peu différente de celle que j’allais voir et elle m’intéresse pas mal d’ailleurs ;).
      OUahhhhhhhh 10kg depuis janvier ? Félicitations, c’est super !!

      J'aime

      • Elle travaille selon la méthode du G.R.O.S (Groupe de Réflexion sur l’Obésité et le Surpoids: http://www.gros.org/) qui est une prise en charge sensitivo-comportementale. Tu as un annuaire qui référence les praticiens formés à cette méthode.
        En gros, elle me fait faire des petites expériences pour retrouver mes sensations alimentaires (faim et rassasiement) et pour pouvoir diminuer mes « pulsions ». On a même fait une dégustation de chocolat !! j’aurai jamais pensé faire ça avec une diet 😉
        Le plus compliqué je trouve, c’est de m’autoriser les aliments que je m’interdisais parce que je pensais qu’ils me faisaient prendre du poids, mais j’y travaille 🙂
        Y’a un bouquin qui m’a beaucoup aidé à déculpabiliser, à me faire comprendre que ce n’était pas à cause d’un manque de volonté : Mangez en paix de Gérard Apfeldorfer (il fait parti du G.R.O.S). Je te le conseille ! (je n’ai pas d’actions avec sa maison d’édition ! 😉 )
        J’espère que tout va bien pour toi 🙂

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s